Qui sommes nous ?

La Fabrique des Territoires Innovants

Une startup de l’ESS

La FTI partage les valeurs et les modes de gouvernance de l’ESS, tout en revendiquant la créativité et l’adaptabilité d’une jeune entreprise innovante. Créée en octobre 2014 sous la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), elle est accompagnée depuis ses débuts par son partenaire la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN), qui participe de sa gouvernance aux côtés d’autres acteurs économiques, universitaires et territoriaux.

Innover pour le mieux vivre

L’ambition de la FTI est de favoriser le développement de solutions économiques portant sur les déterminants de la santé et visant le bien-être de tous. Alimentation, habitat, autonomie, mobilité, travail, conception urbaine… Autant de domaines dans lesquels elle mobilise des acteurs variés (citoyens, usagers, chercheurs, collectivités territoriales et acteurs publics, sociétés industrielles, associations, etc.) pour co-créer de l’activité économique à impact social dans les territoires.

Outiller des collaborations inclusives

Nous pensons que le monde économique doit faire évoluer ses pratiques pour mieux prendre en compte les parties prenantes dans la conception de produits ou de services (citoyen.ne.s, utilisateurs.trices, partenaires, filières, territoires). Pour les accompagner dans cette démarche, nous leur proposons des méthodes de travail collaboratif. Il s’agit de donner à des individus aux valeurs, compétences ou expériences différentes, les moyens d’agir ensemble autour d’un projet commun.

Des méthodes innovantes et coopératives

La collaboration est un levier d’innovation, d’adaptation et de performance. Elle est cependant complexe à instaurer : travailler ensemble implique de redéfinir les relations de travail entre des acteurs aux métiers, aux expériences et aux ressources différentes. 

Notre savoir-faire consiste à accompagner nos clients et partenaires dans la mise en œuvre de logiques de coopération multi-acteurs (acteurs publics, sociétés industrielles, petits entrepreneurs, associations, chercheurs…) et d’implication des usagers en prenant en compte leurs différences (d’information, de compétences, de culture, de ressources) et leurs contraintes.

C’est en croisant les méthodes agiles de gestion de projet, la recherche-action et le design que notre équipe de chercheuses et de consultant.e.s aident les acteurs à passer ensemble à l’action et à faire émerger de nouvelles pratiques plus collaboratives et plus inclusives.

Les méthodes agiles

Pour générer de la valeur économique et sociale pérenne, nous mobilisons des méthodes d’accompagnement de projets dites agiles. Nous considérons que les besoins de nos clients et les contraintes locales ne peuvent être figées, c'est pourquoi notre accompagnement est sur-mesure et favorise l'adaptation au changement. Il s'agit pour nous d'impliquer nos clients tout au long du projet et de leur assurer visibilité et interaction.

Grâce à des itérations successives, nous leurs transmettons nos savoir-faire pour les rendre autonomes et les sensibilisons aux pratiques de collaboration inclusive pour favoriser leur résilience. 

La recherche-action participative

Cette méthode associe tous les acteurs et actrices au processus de recherche, de sa conception à sa mise en œuvre. L'objectif est de travailler ensemble pour que le projet bénéficie des apports et résultats de la recherche. La recherche-action participative s'adapte à tous les profils afin de construire ensemble la compréhension d'un problème mais aussi sa résolution en faisant de chacun un chercheur-acteur.

Le design

En plaçant l'usager au centre de la réflexion, le design aborde les problématiques d'un projet ou d'une organisation de façon différente pour penser des réponses au plus proche des besoins des individus. Il permet de croiser les regards les plus variés : les designers considèrent que chaque partie-prenante d’un projet détient une partie de la solution.

Découvrez les offres de la Fabrique des Territoires Innovants

Notre équipe

  • François Bottollier-Depois, directeur François Bottollier-Depois, directeur
    François Bottollier-Depois, directeur

    François Bottollier-Depois, directeur

    Directeur et co-fondateur de La Fabrique des Territoires Innovants, François Bottollier-Depois accompagne des territoires dans la création d'activité économique à impact social. Il est également chercheur en sciences de gestion au sein du centre OCE à l'EMLyon et travaille sur les modalités de coopération dans un cadre entrepreneurial. Agrégé de sciences sociales, il a enseigné pendant quatre ans, notamment au lycée international de Strasbourg. Inscrit au programme "Grande école" à HEC Paris, il cherche désormais à promouvoir l'entrepreneuriat social, le développement durable et la finance solidaire.

  • Laura Callegari, responsable opérationnelle Laura Callegari, responsable opérationnelle
    Laura Callegari, responsable opérationnelle

    Laura Callegari, responsable opérationnelle

    Responsable du do-tank à la Fabrique des Territoires Innovants, elle pilote la création de clusters d’innovation économique et sociale sur les territoires, et d’outils d’accompagnement opérationnel des projets entrepreneuriaux et coopératifs. Diplômée d’HEC Paris, elle a auparavant travaillé en tant que consultante sur des sujets de dialogue social en entreprise, finance, ressources humaines, principalement dans le secteur de la santé. La question de la création et de la répartition de la valeur économique et sociale au sein d’un écosystème d’acteurs (une entreprise, un écosystème territorial, etc) est un des fils rouges de son parcours.

  • Anne Jacquelin, responsable de la recherche Anne Jacquelin, responsable de la recherche
    Anne Jacquelin, responsable de la recherche

    Anne Jacquelin, responsable de la recherche

    Responsable du think-tank à la Fabrique des Territoires Innovants, elle accompagne des projets de recherche-action et intervention autour de la santé, des données personnelles, de l’organisation du travail, de l’urbanisme et de l’agronomie. Docteure en sociologie du travail et des organisations, elle est associée au laboratoire CRESPPA-GTM (Paris 8). Auparavant, elle est également intervenue en tant que consultante pendant 8 ans pour des entreprises du monde industriel, logistique et des services autour des questions de communication, de santé, de management et d’organisation du travail.

  • Émilie Cauchy, assistante polyvalente Émilie Cauchy, assistante polyvalente
    Émilie Cauchy, assistante polyvalente

    Émilie Cauchy, assistante polyvalente

    Après avoir endossé « les casquettes » de réceptionniste, chef de rang dans le secteur de l’hôtellerie/restauration, essentiellement dans l'événementiel, Emilie a participé à la création et au développement d’un restaurant en tant qu’assistante administrative et commerciale. Suite à cela, elle a entamé une reconversion professionnelle de manière autodidacte, comme assistante de gestion au sein d’une agence de normalisation européenne. Elle est désormais assistante polyvalente à la FTI.

  • Julie Lequin, chercheuse en économie Julie Lequin, chercheuse en économie
    Julie Lequin, chercheuse en économie

    Julie Lequin, chercheuse en économie

    Doctorante en CIFRE à la Fabrique des Territoires Innovants et à l’Agrocampus Ouest en économie, Julie Lequin travaille sur la question des coordinations d’acteurs au sein des systèmes agroalimentaires territorialisés. Elle accompagne, en tant que consultante-chercheure, des projets de recherche-action de structuration de filières locavore, valorisation le local et la qualité (Evreux, Alsace et Lozère). Julie Lequin est aussi ingénieure agronome spécialisée dans la gestion durable des territoires ruraux (diplômée de Bordeaux Sciences Agro, ex ENITAB).

  • Sébastien Malcotti, designer Sébastien Malcotti, designer
    Sébastien Malcotti, designer

    Sébastien Malcotti, designer

    En tant que designer, Sébastien sait provoquer et organiser la créativité des parties prenantes des projets auxquels il concourt. Il apporte sa boîte à outils du Design Thinking et ses méthodes agiles pour décadrer les problématiques, engager des groupes hétérogènes dans une dynamique commune de projet et faire émerger des solutions innovantes. Formé à l’ENSCI-Les Ateliers, il a auparavant accompagné pendant 6 ans des projets de création de produits, de services, de lieux, d’expérience utilisateur ou client, en facilitant la concrétisation des projets et leur déploiement opérationnel. Il est par ailleurs le co-fondateur d’un des premiers espaces de coworking français, Studios Singuliers, et donc porteur d’une forte culture start-up. Il apporte désormais son expérience à la FTI.

  • Bérénice Thouin, chargée de projets territoires Bérénice Thouin, chargée de projets territoires
    Bérénice Thouin, chargée de projets territoires

    Bérénice Thouin, chargée de projets territoires

    Chargée de projets territoires à la Fabrique des Territoires Innovants, Bérénice Thouin coordonne le projet lnnovill’âge (SCIC dédiée au bien vieillir chez soi sur le territoire du Grand Guéret), et intervient en tant que pilote de différentes missions en lien avec la fabrique de la ville, l’amélioration des déterminants sociaux de la santé, et l’offre de transformation collaborative. Diplômée de l’école 3A, elle a auparavant travaillé dans une entreprise sociale au Liban, repris une formation en gestion de projets de territoire, puis travaillé dans plusieurs cabinets de conseil en développement économique territorial, d’abord sur le volet étude stratégique, puis sur la mise en œuvre opérationnelle auprès des collectivités territoriales.

  • Mounia El Kotni, chercheuse en anthropologie Mounia El Kotni, chercheuse en anthropologie
    Mounia El Kotni, chercheuse en anthropologie

    Mounia El Kotni, chercheuse en anthropologie

    Au cours de son parcours académique et associatif, Mounia a développé une méthodologie de recherche-action-participation qui allie recherche fondamentale et ateliers d’éducation populaire. Docteure en anthropologie, Elle a poursuivi une partie de sa carrière de chercheuse et de consultante aux Etats-Unis et est rattachée au département d’Anthropologie de l’Université de l’Etat de New York à Albany. Ses domaines d'expertise couvrent les méthodologies d'enquête qualitative, les déterminants socioculturels de l’accès aux soins, l’évaluation des politiques publiques et l'égalité femmes-hommes. Mounia a rejoint l'équipe recherche de la FTI, où elle accompagne le développement d’un projet de recherche-action sur le bien vieillir avec la SCIC InnoVill’Âge.

  • Eva Milcent, chargée de recherche Eva Milcent, chargée de recherche
    Eva Milcent, chargée de recherche

    Eva Milcent, chargée de recherche

    Après une première expérience en recrutement, Eva a travaillé au développement RH d’une start-up pendant 6 mois. En 2016, elle a rejoint le Master 2 Management, organisation et conseil au CELSA. Forte d’un esprit entrepreneurial et d’une grande rigueur au travail, elle a rejoint l’équipe recherche à la FTI afin de participer à l’évaluation scientifique d’un projet d’échauffement connecté au travail, Etireo. Elle réalise également une veille hebdomadaire sur l’actualité de l’économie sociale et solidaire et des objets de recherche de la FTI.

  • Laurène Lavigne, chargée de projets territoires Laurène Lavigne, chargée de projets territoires
    Laurène Lavigne, chargée de projets territoires

    Laurène Lavigne, chargée de projets territoires

    Après une expérience d’évaluation d’impact social d’Institutions de Microfinance au Costa Rica, Laurène a accompagné des entreprises sociales dans le domaine de l’accès à l’énergie chez ENGIE, puis des organisations de l’ESS au RAMEAU, un laboratoire de recherche appliquée sur les alliances multi-acteurs au service de l’intérêt général. A la FTI, elle est chargée de projets territoires et intervient plus particulièrement en Lozère où elle coordonne différents projets autour du numérique, des thérapies non médicamenteuses et de l'accompagnement de l'entrepreneuriat.

  • Aurélie Landon, chercheuse en urbanisme Aurélie Landon, chercheuse en urbanisme
    Aurélie Landon, chercheuse en urbanisme

    Aurélie Landon, chercheuse en urbanisme

    Aurélie Landon est architecte et diplômée d’un master en Géopolitique de l’aménagement local. Elle est intervenue pendant 8 ans auprès d’institutions, d’opérateurs ou de collectivités autour des questions de développement urbain en France et dans plusieurs pays du Sud. Elle enseigne depuis 2009 la sociologie urbaine et l’entrepreneuriat social à l’École d’Architecture de Paris La Villette, à l’Institut de formation au métier du social de Montrouge et au sein de l’IUT de l’Université d’Orléans. Doctorante en urbanisme (LAVUE - CRH / Paris 8), elle mène sa recherche sur l’émergence des acteurs entrepreneuriaux dans la fabrique de la ville et s’intéresse aux nouvelles pratiques du projet (co-construction, participation, etc.) et aux formes d’innovations urbaines (tiers lieux, friche, etc.).

  • Simon Legros, formateur créativité et chargé de projets innovants Simon Legros, formateur créativité et chargé de projets innovants
    Simon Legros, formateur créativité et chargé de projets innovants

    Simon Legros, formateur créativité et chargé de projets innovants

    Chef de projets et formateur à la Fabrique des Territoires Innovants, Simon est en charge de l’accompagnement de projets entrepreneuriaux et du développement de méthodologies créatives issues de l’entrepreneuriat social. Diplômé d’un master en management à l’EDHEC, il a auparavant travaillé pendant 7 ans en marketing grande consommation en France et en Amérique Latine, avant de s’orienter vers l’économie sociale et solidaire à travers le programme « On Purpose ». Membre actif de l’Association Internationale des Facilitateurs, Simon explore de nouvelles pratiques d’animation. Il suit enfin la formation de l’acteur des cours Florent et intègre les méthodologies du théâtre pour susciter l’empathie et renforcer l’impact des ateliers animés.

  • Sarah Laaroussi, designer Sarah Laaroussi, designer
    Sarah Laaroussi, designer

    Sarah Laaroussi, designer

    Sarah Laaroussi a reçu une formation en management de l'innovation au centre Michel Serres et poursuit un cursus aux Beaux Arts de Paris. Intéressée par les processus de fabrication et l'accomplissement par le faire, elle est convaincue de l'importance de redonner aux individus un espace pour créer et s'exprimer. Elle contribue aux projets de la FTI en tant que designer et elle cartographie et crée entre autres, des outils personnalisés.

Vous souhaitez plus d'informations sur la Fabrique des Territoires Innovants ?