Nos réalisations

Résultats de la recherche pour : Lozère - La Fabrique des Territoires Innovants

Contexte

La dématérialisation de nombreux services (poste, pôle emploi, etc.) menaçant d’obsolescence certains lieux et métiers, couplée au développement d’initiatives publiques et privées de développement de « tiers lieux » (espaces de coworking, fablabs, etc.), amène aujourd’hui les territoires et les organisations à repenser la place des lieux et des réseaux de lieux partagés dans leur stratégie de développement. Conduite par la FING et en partenariat scientifique avec la FTI, l’expédition « Softplace » a réinterrogé ces tensions en œuvre à travers une triple approche prospective, recherche et animation territoriale sur 3 territoires d’expérimentation.

En bref

La FTI a piloté l’expérimentation menée en Lozère, et a réalisé une recherche collaborative sur les tiers-lieux de son territoire.

Démarche

« Softplace » s’est déroulé en plusieurs phases :

  • Une phase d’entretiens de terrain sur les territoires, de construction de typologies d’analyse des lieux partagés, et d’exploration des tensions actuellement à l’œuvre dans le développement de ces lieux, avec le grand public et des experts.
  • Une phase de scénarisation : approfondissement des tensions observées, et construction de « scenarii extrêmes » du devenir des lieux partagés visant à permettre aux participants de questionner et d’alimenter leur vision stratégique du devenir des lieux. Quelques exemples de scenarii :
    • « Et tous les lieux deviennent Tiers-lieux » - exemple d’une agence bancaire
    • La fin des lieux fixes : les colporteurs de services et guildes 2.0 de services de proximité
    • La Ville 0 excess capacity
    • L’essor des néophalanstères : l’ère du co-living
    • Du service à la formation : le garage 2.0
    • A chaque profession son tiers-lieu!
    • Les supermarchés serviciels
    • Les porteurs de lieux partagés, nouvelles entreprises en réseau
    • Vous serez chez vous partout !
  • Une phase d’ateliers territoriaux, à Euromed Marseille, Paris 19e et Mende. L’atelier de Mende, conçu et animé par la FTI, s’est déroulé en trois phases :
    • Cartographie participative des lieux et des services connus des différents types d’acteurs du territoire
    • Conception de nouveaux services à partir de parcours usagers et fiches persona
    • Approfondissement de trois enjeux majeurs du territoire :
      • Développement du réseau de lieux et charte de valeurs
      • Stratégie de communication des lieux vis-à-vis du grand public
      • Tiers-lieux éphémères : revalorisation des lieux ayant une activité saisonnière ou irrégulière pendant leur période creuse d’activité (hôtels, lycées, etc.)
  • Une phase de construction de pistes d’innovation : outils et méthodologies innovantes qui pourraient être développés pour appuyer le développement de ces lieux (exemples : la musette du porteur de lieu, une application de géolocalisation des services ayant une dimension temporelle, un outil d’appariement de l’offre proposée dans les lieux (changeante par définition) et les publics des lieux, etc.)

Ce programme a par ailleurs donné lieu à deux corollaires :

  • La participation de la Fabrique des Territoires Innovants aux Assises de la médiation numérique de Mende, en tant que co-animateur du parcours « médiation numérique et développement économique,
  • La participation de la Fabrique des Territoires Innovants en tant qu’intervenant sur les lieux partagés aux « Rencontres actées », évènement dédié aux tiers-lieux et à l’ESS ayant lieu tous les deux ans à Guéret (Creuse).

Pour en savoir plus sur l’ensemble des « pistes d’innovation » de Softplace

 Ces travaux sont le résultat d’une collaboration entre la SCIC La Fabrique des Territoires Innovants et le LAVUE, UMR CNRS 7218, dans le cadre de la thèse CIFRE de Madame Aurélie Landon. 

Publié dans Réalisations

Contexte

La réflexion de la FTI part d’un double constat :

  1. Des projets émergeants dans les territoires ne disposent pas toujours de solutions d’accompagnement adéquates. Elles sont, soit complètement inexistantes, soit historiquement non positionnées sur l’innovation sociale et collaborative.
  2. La plupart des dispositifs d’émergence et d’accompagnement de projets n'est pas toujours adaptée aux spécificités des territoires ruraux : accessibilité géographique, sociale et financière notamment.

En bref

Cet atelier a permis de se pencher sur les spécificités de l’accompagnement de projets sociaux dans les territoires ruraux du point de vue de différents corps de métiers (pépinières, juristes, porteurs de projets, chercheurs).

Démarche

La Fabrique des Territoires Innovants organise des ateliers thématiques de réflexion mêlant praticiens, chercheurs et acteurs engagés. Ces évènements servent de tribune pour co-construire de la doctrine avec ses partenaires et alimenter ses travaux opérationnels. Ici, le positionnement théorique et les priorités opérationnelles de la FTI sur le sujet de l’accompagnement de projets ont été affinés au vu des différents points de vue portés par les intervenants et au vu des différentes expériences évoquées (ex : émergence de projets dans des quartiers prioritaires),

Publié dans Réalisations

Contexte

La Lozère est un territoire agricole isolé. A l’échelle du département, seulement 1/8e de la production laitière de vache est transformée, le reste est exporté dans les départements voisins (Aveyron, Haute-Loire etc.), ou à l’étranger (Italie), à bas coût. Le lait lozérien est pourtant reconnu pour sa qualité. Le manque de débouchés locaux « moyen-haut de gamme » met donc économiquement en péril la filière laitière, situation qui s’accentue avec la fin des quotas.

En bref

La FTI a mené un diagnostic territorial des échecs et réussites des projets de développement de la filière agro-laitière en Lozère, pour analyser la difficulté des acteurs territoriaux (producteurs, chambre d’agriculture de Lozère, le conseil départemental etc.) à structurer des solutions durables de valorisation de leur production.

Démarche

Ce diagnostic a été réalisé par Julie Lequin, doctorante en économie à la FTI sur les filières agro-alimentaires localisées. Cette étude était conjointement menée en Alsace, en réponse au programme alimentaire territorial encouragé par le ministère de l'Agriculture. En Lozère, le diagnostic devait préfigurer une recherche-action-participative pour repenser l’articulation des différents maillons de la chaîne agroalimentaire laitière sur le territoire (producteurs, transformateurs, distributeurs etc.) en mettant en place de nouvelles collaborations pour stimuler la création de débouchés durables et valoriser la production des éleveurs laitiers bovins.

Publié dans Réalisations

Contexte

La FTI a attribué le prix « Entreprendre ensemble pour le bien commun » aux porteurs du projet Make it design lors de la dernière édition de l’évènement d’émergence de projets "la Start-up est dans le Pré" en septembre 2015 en Lozère. Porté par un artisan d’art et un spécialiste de la communication digitale et de la fabrication numérique, le projet Make it design a pour objectif de développer les collaborations entre des designers et des artisans du bois afin de contribuer à la revalorisation des savoir-faire de cette filière, via le développement de nouveaux services collaboratifs et numérique (plateforme d’échange, marketplace, mutualisation de matériel de fabrication numérique, etc.).

En bref

La FTI accompagne les deux fondateurs du projet Make it design dans les phases de pré-incubation de leur entreprise.

Méthodes

  • Outils d’analyse des besoins usagers et clients (enquêtes de terrain, ateliers avec les parties prenantes pré-identifiées, compréhension de la chaîne de valeur du secteur et du marché),
  • Outils pour construire son modèle économique : lean canvas social
  • Coaching à la posture d’entrepreneur et au pitch du projet,
  • Appui au prototypage de services,
  • Mise en réseau avec des acteurs de l’innovation bois et de la fabrication numérique.

Résultats/ Apports/ Aboutissements

Encore non abouti

Publié dans Réalisations